Les phénomènes naturels aux apparences magiques

2021-11-04

 |  The Starfish

Pour voir des choses qui semblent venir d’un monde de fantaisie, il ne faut pas aller plus loin que la planète Terre, ou même, votre entourage immédiat. 

Voici 6 phénomènes naturels qui prouvent que les choses qui ont l’air magiques, mais qui ont une explication scientifique, sont réelles.

Les bulles de méthane sous la glace 

Lac Abraham Crédit: Chip Phillips

Lac Baikal Crédit: Stanislav Tolstnev

Ces bulles ressemblent peut-être à des îles de fées aquatiques, mais leur raison d’être est plutôt chimique. Bien que la libération de méthane peut être problématique, cela n’enlève pas à la beauté du lac lorsqu’il est encore gelé. Du méthane qui est éjecté par des bactéries aquatiques forme ces bulles quand l’eau se gèle. Ce phénomène peut être observé dans le lac Baïkal en Russie, et plusieurs lacs en Alberta, comme le lac Abraham, le lac Barrier, le lac Minnewanka, et le lac Bonnavista. Bien que ces bulles soient impressionnantes, il faut faire attention de ne pas les mettre en contact avec le feu, car le méthane est hautement inflammable.

Cheveux de glace

Cheveux de glace sur des branches Crédit: Mycologie-Botanique Ugine

Un autre phénomène glacial, les rares et délicats cheveux de glace se forment quand la température est d’environ 0 degré. Ces fils de glace se forment sur le bois mort, et seulement avec la présence d’une espèce de champignons, Exidiopsis effusa. Le champignon offre une humidité parfaite, puisque son métabolisme secrète de l’eau. Mais cette eau est trop excessive pour être absorbée par l’arbre, alors elle est exsudée par les pores du bois. Pour que se forme ce phénomène, l’eau doit être légèrement gelée, et le niveau d’humidité doit rester élevé. La structure des cheveux de glace est très fragile, et fond dès l’apparition du soleil ou même avec un doux toucher, rendant la vue de ce phénomène hivernal encore plus agréable. 

Nuages Undulatus Asperatus

Nouvelle-Zélande Crédit: Witta Priester   En Ohio Crédit: Ti_Cranium

Peut-être un peu plus intimidant que les autres phénomènes, mais quand même incroyables et rares, ce nuage est de la catégorie undulatus asperatus, qui signifie des nuages qui semblent agités, ou ‘vagues agitées’. Il apparaît quand il y a une grande instabilité atmosphérique, qui cause l’air de se lever, créant des effets de grosses vagues, ce phénomène précède souvent les tempêtes. 

Voir ces nuages en photo est une chose, mais les voir en mouvement sur vidéo en est une autre (ou même les voir avec ses propres yeux devant soi!). Pour voir ce spectacle de nature en mouvement, voici un lien vers une vidéo. 

Orage volcanique

Crédit: National Geographic Traveler/Sergio Tapiro Valesco

Comme dans un film de science-fiction, ce phénomène semble combiner deux forces pour créer un spectacle énormément puissant. Il se forme quand le gaz d’une éruption volcanique s’agite tellement que les particules de poussière produisent tant de friction qu’elles deviennent électriques. Il y a donc une manifestation d’électricité statique qui se libère et peut créer des centaines de millions de volts. Les orages volcaniques sont rarement observés, le pays qui est particulièrement idéal pour voir ce phénomène est l’Islande, puisqu’il y a beaucoup de volcans sur cette île.

Lac à Trous

Crédit: Huffington Post

Voici un autre phénomène qui se trouve dans un lac canadien. Le lac troué (Spotted Lake) est situé en Colombie-Britannique, dans le désert d’Osoyoos. La raison pour son apparence tachetée est que le lac contient plus de particules minérales que d’eau. Donc, quand la température monte en été et que l’eau s’évapore, les minéraux colorés forment des taches quand ils se cristallisent. De plus, les couleurs et formes des trous changent, le résultat est un lac constamment en transformation. 

Grottes fluorescentes

Grottes de Waitomo, Nouvelle-Zélande Crédit: Joseph Michael

Les insectes bioluminescents sont à remercier pour cette magnifique illumination. Ces sources de lumière sont des vers en état larval qui sont endémiques dans des grottes de Nouvelle-Zélande (Waitomo Glowworms, Arachnocampa luminosa). Les vers dans ces grottes émettent de la lumière pour attirer leur proie. Cette lumière est apparemment impossible à recréer artificiellement à cause d’une gamme chromatique très spécifique.

(Pour voir plus de photos incroyables des grottes qui brillent, vous pouvez visiter la collection créée par le photographe sur son portfolio digital.)

En Essence…

Ce que tous ces phénomènes, aussi bien que les autres, montrent, c’est que les choses dont on rêve peuvent exister dans le monde réel qui nous entoure. Cela nous servira de rappel que d’aller voir le monde physique, qui existe pour tout le monde, peut nous permettre de voir des spectacles naturels qui inspirent et qui coupent le souffle, n’importe son endroit dans le monde.